exposition en cours

 
Cassis, Calanques et Vignes
Musée municipal de Cassis
14/04/2018 - 09/06/2018

Depuis son arrivée en France en 2005,  le peintre-poète chinois

JI Dahai est fasciné par la lumière méditerranéenne, le charme de Cassis et de ses calanques.  Grace aux belles rencontres, la petite ville de Cassis devient un refuge et un lieu de méditation pour le peintre. Durant plusieurs années, le peintre a sillonné à pied les sentiers du littoral entre Marseille et Cassis en réalisant une série de plus de 100 œuvres dont 40 sont exposées au Musée.

 

Pour exprimer la lumière insaisissable des calanques, JI Dahai a choisi le papier doré comme support.  Utilisé autrefois dans les enluminures en Occident, le papier doré était aussi utilisé dans la peinture bouddhiste zen en Asie.La forme de présentation est choisie pour son symbolisme chinois : Le ciel est rond, la terre est carrée, ce que nous appelons en Occident la Nature. Entre le ciel et la terre, l’homme cherche à rejoindre le Sacré. Pour cela, il doit méditer et se libérer de ses pensées pour atteindre le vide. Il ouvre ainsi son cœur et s’émerveille à chaque brin d’herbe autour de lui. Au travers de chaque petit détail de la nature, il peut embrasser l’Univers. L'infiniment grand se reflète dans notre infiniment petit. Quand nous regardons au travers du hublot d’un bateau, ou dans une longue-vue, la mer Méditerranée et ses calanques sont pour nous l’amour que nous avons chacun au plus profond de nous-même. 

© 2018 Ji Dahai - Tous droits réservés

Paris, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean