QuatriptiquePorcelaine

QuatriptiquePorcelaine

30juillet 2012 014.jpg-BB

30juillet 2012 014.jpg-BB

29juillet 2012 015.jpg-BB

29juillet 2012 015.jpg-BB

27juillet 2012 018.jpg-B.jpg-BB

27juillet 2012 018.jpg-B.jpg-BB

Quatriptique-+Etournaux+au+couché+du+soleil-40x160cm-2012-Bleu+de+cobalte+sous+couverte-Porcelaine+d

Quatriptique-+Etournaux+au+couché+du+soleil-40x160cm-2012-Bleu+de+cobalte+sous+couverte-Porcelaine+d

25juillet 2012 010.jpg-BB

25juillet 2012 010.jpg-BB

23juillet 2012 006.jpg-BB

23juillet 2012 006.jpg-BB

22juillet 2012 004.jpg-BB (1)

22juillet 2012 004.jpg-BB (1)

Ombre_du_son_N°1-37x42cm-2012-Bleu_de_cobalte_sous_couverte-Porcelaine_de_Jingdezhen_-cuisson_haute_

Ombre_du_son_N°1-37x42cm-2012-Bleu_de_cobalte_sous_couverte-Porcelaine_de_Jingdezhen_-cuisson_haute_

Diptique-+sans+titre-40X60cm-2012.jpg.jpg-C.jpg.jpg-BB.jpg.jpg-B.B

Diptique-+sans+titre-40X60cm-2012.jpg.jpg-C.jpg.jpg-BB.jpg.jpg-B.B

Diptique- Les amis1-40X60cm-2012.jpg.jpg-C.jpg.jpg-BB

Diptique- Les amis1-40X60cm-2012.jpg.jpg-C.jpg.jpg-BB

21juillet 2012 058.jpg-B2

21juillet 2012 058.jpg-B2

20juillet+2012+070.jpg-C

20juillet+2012+070.jpg-C

19juillet 2012 068.jpg-C

19juillet 2012 068.jpg-C

Ombre_du_son_N°2-40x40cm-2012-Bleu_de_cobalte_sous_couverte-Porcelaine_de_Jingdezhen_-cuisson_haute_

Ombre_du_son_N°2-40x40cm-2012-Bleu_de_cobalte_sous_couverte-Porcelaine_de_Jingdezhen_-cuisson_haute_

DErnier four5 ,3

DErnier four5 ,3

L1020113.jpgBB

L1020113.jpgBB

Paris-Beijing-Jingdezhen-11-2011 349B_edited

Paris-Beijing-Jingdezhen-11-2011 349B_edited

C’est ainsi que l’artiste s’approprie les rochers, la mer, le ciel et l’univers comme champs de l’imaginaire en utilisant la terre, le feu, l’eau, les métaux et le bois - les cinq éléments de l’alchimie taoïste pour exprimer ses pensées et susciter l’écho du visiteur.

Dans ses séries diptyque, triptyque et quadriptyque, il utilise une technique sur couverte en peignant ou projetant directement les métaux sur l’émail d’une plaque avant insertion dans le four pour une cuisson de 10 heures. Cette technique donnera aux œuvres un effet mat qui reste en cohérence avec la peinture sur soie et sur papier.

Depuis 2008, JI Dahai  se rend chaque année à Jingdezhen, capitale de la porcelaine en Chine, pour maîtriser cette technique Bleu et Blanc. Il se loge chez son maître de four, dans la chambre qui se trouve juste au dessus du four, été comme hiver.

Il obtient aujourd’hui une palette de couleurs qui va du violet au bleu Ming jusqu’au noir, en l’appliquant sous couverte ou sur couverte. En trempant ses cobalts au travers d’une toile sur une plaque destinée à la cuisson, il évoque la mer méditerranéenne, le ciel étoilé sous mistral et ses rêves autour des dieux et des hommes.

© 2018 Ji Dahai - Tous droits réservés

Paris, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean